Jeudi 9 mai : En grève pour l’avenir de la fonction publique

Retrait de la loi Blanquer et des réformes des lycées : Tract CGT Educ’action

Pour le maintien du guichet de gare à Louhans

Pétition à l’initiative des Cheminots CGT pour la sauvegarde des guichets SNCF (dont celui de Louhans)

Les usagers des TER de l’ensemble des gares de Saône et Loire sollicitent le maintien d’un service public 7 jours sur 7 composé d’une présence humaine (chef de service, accueil, vendeurs, contrôleurs…).

La complexité tarifaire nécessite des vendeurs et vendeuses apportant leurs compétences et savoir-faire.

L’accompagnement des personnes à mobilité réduite doit être également un service maintenu aux usagers.

Signez la pétition en ligne

Téléchargez la pétition et faites-la signer autour de vous

Mentions légales

Ce site est édité par l’Union Locale CGT du Louhannais

15 rue Ferdinand Bourgeois
71500 LOUHANS

Directeur de la publication : D. MUSART
Webmasters :  C. BERNIZET

Pour toute remarque à propos du site, nous écrire.

Propriété intellectuelle

Tous les contenus de ce site sont couverts par le droit d’auteur, en vertu de l’article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle. La reproduction de contenu est soumise à la mention de la source : copyright UL CGT du louhannais tous droits réservés. Les reproductions ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales ou publicitaires. L‘UL CGT du louhannais se réserve la possibilité, à tout moment, d’interdire à des tiers l’utilisation des informations du site. Dans ce cas, elle informera la personne concernée qui disposera de 8 jours ouvrés pour mettre fin à ses pratiques.

Crédits photographiques

Toute reproduction est soumise à autorisation de son auteur

Liens hypertextes

La création de liens avec ce site est libre, sous réserve de nous en informer. L’UL CGT du louhannais peut à tout moment refuser un lien. La personne concernée disposera de deux jours pour le supprimer.

Informations sur les cookies

L’utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site un  » cookie  » peut s’installer automatiquement sur son logiciel de navigation. Un  » cookie  » est un bloc de données qui ne permet pas d’identifier l’utilisateur mais qui sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site et à la faciliter. L’utilisateur peut cependant s’opposer à la mise en place de  » cookies  » en désactivant cette option dans les paramètres de son navigateur.

Données personnelles

L’utilisation des informations nominatives recueillies par ce site respecte la réglementation « informatique et libertés » et l’objet strictement syndical de l’UL CGT du louhannais. Aucune donnée personnelle n’est collectée à l’insu des visiteurs du site. Les seules données personnelles pouvant être collectées sont des adresses de courrier électronique et des adresses postales. Elles ne sont recueillies qu’à la suite de leur communication volontaire par les internautes souhaitant :

  • recevoir les lettres d’information du site
  • recevoir une réponse au courrier qu’ils nous adresseraient

Droit d’accès, de modification et de suppression

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dite loi Informatique et Libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression à l’égard de toute information vous concernant. Ce droit peut être exercé par courriel à l’adresse suivante :

Hébergement

https://www.phpnet.org/

Publication des comptes annuels

Le 1er mai à Louhans

La CGT du LOUHANNAIS appelle l’ensemble des salarié·es, privé·es d’emploi, retraité·es, citoyen·nes à une journée de mobilisation  et à faire entendre leurs voix en manifestant

mercredi 1er mai 2019 à LOUHANS 9h 30 place de la gare

Télécharger le tract

 

 

 

Louhans : regain de mobilisation pour la manifestation du 1er mai

Voilà longtemps qu’on n’avait pas vu autant de monde à Louhans pour un 1er mai. A l’appel des syndicats CGT et Solidaires, ainsi que des associations SOS TER de Bresse et Vive les services publics, environ 80 personnes ont défilé dans les rues de la ville pour la défense des travailleurs et des services publics. Le cortège est notamment parti de la gare pour marquer son opposition à la fermeture annoncée du guichet SNCF de Louhans.

Source : Le JSL du 01/05/2019


Déclaration de l’UL CGT du louhannais

Au lendemain de l’incendie qui a ravagé Notre Dame à Paris, LVMH numéro 1 mondial de luxe et la famille Arnaud à sa tête ont annoncé un don de 200 millions d’euros. La famille Pinault a quant à elle débloqué 100 millions d’euros par le biais de la société d’investissements Artémis.

Dans la foulée les annonces de dons se sont succédé : Total 100 millions de dons, famille Bettancourt  actionnaire de l’Oréal 200 millions de dons, JC Decaux Holding 20 millions, Martin et Olivier Bouygues 10 millions.

De l’argent il y en a mais pas pour les salaires, pas pour les retraites, pas pour les minima sociaux, mais pas pour l’amélioration des conditions de travail ni pour le relogement des sans-abris qui meurent dans la rue, mais pas pour la protection sociale, mais pas pour les services publics.

Les inégalités sociales se creusent de plus en plus et ces milliardaires décomplexés bénéficient bien souvent de niches fiscales et ne payent que peu ou pas d’impôts en France par le biais de magouilles et d’évasions fiscales qui représentent entre 80 et 100 milliards d’euros.

Alors il y a urgence à montrer à Macron et sa bande que nous, le peuple, ceux qui ne sont rien, les illettrés, les fainéants, ne sont pas dupes de sa politique d’austérité profitant à ses amis les plus riches.

Les chiffres sont accablants, dans le pays 6 millions de chômeurs, 9 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté, 900 000 SDF dont 31 000 mineurs, 4 millions de mal-logés, 3;7 millions de Français se privent de produits d’hygiène de base, 15 % de Français se sont passés de chauffage cet hiver, 4,8 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire. Las violence elle est là, pas dans la rue !

En 1886, il y a plus de 130 ans, les ouvriers américains étaient dans la rue pour revendiquer 8 h de travail, 8 h de repos et 8 h de loisirs. Dans les années 1930 un économiste britannique John Keynes avait prédit qu’à la fin du 20éme siècle les technologies seraient suffisamment avancées pour qu’on envisage ne travailler que 15 h par semaine.

Aujourd’hui,  le gouvernement Macron nous demande de travailler plus et plus longtemps.

L’Union locale CGT du Louhannais appelle dès à présent à renforcer les actions en cours, à la convergence des luttes pour un partage du travail et des richesses crées par les travailleurs.

Camarades, soyons un brin utopistes et luttons pour une société beaucoup plus égalitaire et solidaire où chacun contribuerait selon ses moyens et recevrait selon ses besoin